La délivrance selon Dieu

3.000 CFA

Dès que nous venons au Seigneur, il faut que nous soyons délivrés des liens dans lesquels le monde nous a mis, des liens du péché. La sainteté n’est pas une attitude qu’on adopte, c’est une délivrance qui vous amène dans une autre vie. Mais tant que la délivrance ne fait pas son travail, vous resterez captif et beaucoup le sont. On a vu des pasteurs qui sont captifs du péché. Pour être libéré de l’emprise du péché, il faut se repentir en respectant toutes les étapes. Mais en tant que pécheur, ce ne sont pas seulement les péchés qui ont détruit notre vie. Le péché ouvre la porte aux esprits. Nous héritons également la vie du péché : nos parents sont adultères, nous le sommes aujourd’hui ; ils sont des menteurs et nous voyons le mensonge dans notre vie. Dans une famille où on adore le serpent, vous serez victime de cet esprit de serpent toute votre vie. Si vous êtes d’une famille d’idolâtre, vous serez menacé par ces esprits d’idolâtrie.

Description

Auteur: Apôtre Gilbert FIOGBE

Format: PDF

Description:

Les gens ont souvent la volonté de vivre pour le Seigneur, d’être saints et d’appartenir totalement au Seigneur mais ils n’y sont jamais parvenus. La mission de Dieu pour l’Eglise, c’est que nous soyons délivrés parce que la plupart d’entre nous mènent une vie de captivité. La délivrance, c’est sortir libre de ce qui vous opprime, de ce qui vous fait souffrir. Pour que tu aies une vie chrétienne normale qui profite à Dieu et qui te profite, il faut que tu sois délivré. Bon nombre de chrétiens, bien qu’étant dans l’église, sont captifs du péché, captifs de la maladie, de la pauvreté, de la souffrance, des démons, de la sorcellerie, etc… Ce sont les païens qui se convertissent pour venir dans l’église. Un païen qui est captif du péché, de la sorcellerie, captif des démons, de la pauvreté, de tout et qui quitte le monde de sa captivité pour l’église, a besoin d’être délivré au préalable.

Dès que nous venons au Seigneur, il faut que nous soyons délivrés des liens dans lesquels le monde nous a mis, des liens du péché. La sainteté n’est pas une attitude qu’on adopte, c’est une délivrance qui vous amène dans une autre vie. Mais tant que la délivrance ne fait pas son travail, vous resterez captif et beaucoup le sont. On a vu des pasteurs qui sont captifs du péché. Pour être libéré de l’emprise du péché, il faut se repentir en respectant toutes les étapes. Mais en tant que pécheur, ce ne sont pas seulement les péchés qui ont détruit notre vie. Le péché ouvre la porte aux esprits. Nous héritons également la vie du péché : nos parents sont adultères, nous le sommes aujourd’hui ; ils sont des menteurs et nous voyons le mensonge dans notre vie. Dans une famille où on adore le serpent, vous serez victime de cet esprit de serpent toute votre vie. Si vous êtes d’une famille d’idolâtre, vous serez menacé par ces esprits d’idolâtrie.

Tant que vous ne déclarez pas à ces esprits que vous ne voulez plus d’eux, ils continueront par vous menacer. Pour une cure d’âme, il faut d’abord une recherche. Il faut que celui qui veut être libéré des liens, qui veut traiter de façon radicale avec les liens et les esprits familiaux, fasse des recherches. Si Jésus était un descendant d’un homme, ce serait chaotique. Vous verrez par exemple Abraham qui a pris sa servante pour femme. Juda qui a couché avec sa belle-fille. Ruth une moabite qui s’est mariée à un enfant d’Israël. Roboam qui est un gros pécheur. Salomon également avec ses pléthores de femmes, des personnes bizarres comme Manassé, etc… Chaque personne dans cette généalogie avec sa mauvaise vie.

Il faut toujours prendre soin de chercher et rechercher l’origine du mal, sinon votre délivrance ne sera pas totale. Cette maladie d’hépatite que tu traînes depuis des années, le jour où les recherches vont te montrer la source, il suffit d’une prière pour qu’elle parte définitivement. Le processus de la délivrance fait partie des choses à travers lesquelles vous finissez avec votre passé. Une fois le processus enclenché, ne vous arrêtez pas. Et surtout, vous devez savoir que vous n’êtes plus comme les autres. Il y a des gens dans la vie qui n’ont pas de background difficile, pas de généalogie dangereuse, des gens qui vivent dans la quiétude et leur vie chrétienne prospère correctement. Mais nous ne sommes pas tous pareils.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La délivrance selon Dieu”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.