La vie chrétienne assurée

3.000 CFA

La vie chrétienne, c’est l’œuvre de Dieu dans la vie d’un homme ; une œuvre de Dieu manifestée par le Saint-Esprit dans l’esprit humain. Aujourd’hui nous sommes arrivés à naturaliser la vie chrétienne en nous. Beaucoup de choses ont faussé le fondement, la base même de la vie chrétienne. Faites attention parce que la séduction est très grande. La repentance doit être le début de notre aventure céleste avec le Seigneur. Elle est cruciale et non négociable. Elle marque notre changement de vie, notre passage de la vie des ténèbres à celle de la lumière.

Description

Auteur: Apôtre Gilbert FIOGBE

Format: PDF

Description:

Le message de Jean-Baptiste était clair : “Repentez-vous car le royaume des cieux est proche”. Jésus est venu répéter la même chose. C’est le message le plus important de la Bible pour l’humanité. Ceci étant dit, la repentance est l’inévitable case départ de la vie chrétienne. La repentance est tout un processus. Elle est composée de sept étapes :

Etape 1 – La conviction du péché selon Dieu

Etape 2 – La tristesse du péché selon Dieu

Etape 3 – La confession du péché selon Dieu

Etape 4 – L’abandon du péché selon Dieu

Etape 5 – La restitution des dommages liés au péché

Etape 6 – Demander et recevoir le Pardon de Dieu

Etape 7 – Être restauré dans le cœur de Dieu

La vie chrétienne, c’est l’œuvre de Dieu dans la vie d’un homme ; une œuvre de Dieu manifestée par le Saint-Esprit dans l’esprit humain. Aujourd’hui nous sommes arrivés à naturaliser la vie chrétienne en nous. Beaucoup de choses ont faussé le fondement, la base même de la vie chrétienne. Faites attention parce que la séduction est très grande. La repentance doit être le début de notre aventure céleste avec le Seigneur. Elle est cruciale et non négociable. Elle marque notre changement de vie, notre passage de la vie des ténèbres à celle de la lumière.

Si vous ne mettez pas le fondement qu’il faut pour votre vie chrétienne, vous ne serez jamais un enfant de Dieu. Votre parcours dans la foi vous dira que vous n’avez jamais connu Dieu. Tout ce qui peut mouvoir Dieu vers vous pour commencer par avoir confiance en vous c’est votre vie chrétienne bâtie sur le roc. Nous sommes au temps où nous devons nous occuper des choses qui peuvent nous aider à mieux connaître Dieu pour ne pas nous tromper. Nous devons comprendre la pensée de Dieu sur le péché, la justification, la sanctification, la fin du monde et l’enlèvement, bref les sujets brûlants qui peuvent nous aider à voir Dieu au dernier jour.

C’est un travail de tous les jours. Si vous vous négligez un peu, vous perdrez tout. Vous pouvez être spirituel hier, être un enfant de Dieu hier, être saint hier et demain ne plus l’être parce que c’est un travail de tous les jours. La Bible dit qu’il y aura guerre d’Amalek de génération en génération (Exode 17 : 16). Cette guerre est celle entre notre chair et l’Esprit de Dieu. Si vous ne maîtrisez pas cela dans la vie chrétienne, vous n’évoluerez jamais.

Nous ne pouvons pas voir tout ce qui arrive au monde et être indifférents. Nous devons être conscients que les temps sont critiques. En tant qu’enfant de Dieu, ces moments que nous traversons doivent nous interpeller et nous amener à comprendre quelque chose. Le chrétien avisé doit savoir que le Seigneur est en train de lui parler. Ce n’est pas le moment de s’amuser pensant qu’on a encore des siècles devant nous. Beaucoup sont dans la foi aujourd’hui, mais il suffit d’un petit problème pour qu’ils se retrouvent à terre. Ce qui est intellectuel ne peut pas donner quelque chose de vital à ce qui est spirituel.

Tu dois arracher, détruire ta vieille construction avant qu’on ne commence par bâtir en toi la nouvelle et la vraie. C’est le temps où tu dois te dépouiller. Pendant que tu as encore le temps d’y réfléchir, regarde un peu tout ce que tu as déjà commis : les adultères, les avortements, les trahisons, les vols, les mensonges… Et tout ceci se trouve dans notre capital de départ et nous nous disons appartenir au Seigneur.

Comprends que le péché t’a déjà nui, t’a déjà séparé de Dieu. Il t’a déjà détruit, il a déjà créé une conséquence spirituelle et physique en toi. Et tu as déjà les marques de cette conséquence. Il a déjà détruit quelque chose dans ta vie, c’est un poison, ne l’oublie pas. Le même jour où il entre en vous, il commence son travail de rongeur. Il a déjà rongé presque toute votre vie. Vous n’êtes pas condamné à rester dedans. Dieu a une solution pour vous. Ce que Dieu veut pour vous, c’est que vous veniez à lui. Venez à moi, vous qui êtes fatigués et chargé et je vous donnerai du repos – Matthieu 11 : 28.

Nous ne pouvons pas bâtir quoi que ce soit si nous ne sommes pas sûrs que nous avions bien posé les fondements, que tout ait été fait selon Dieu parce que le fondement doit être fait sur le roc. Nous souffrons aujourd’hui parce que nous avons bâti sur des fondements qui n’ont rien à voir avec la réalité. Des vies chrétiennes qui commencent avec des promesses de bénédictions, c’est ça la décadence dans laquelle nous sommes aujourd’hui et tout est en train de chavirer. Si vous n’êtes pas totalement sérieux au départ, si vous ne posez pas les fondements avec sincérité, rigueur et témérité, vous n’aurez pas d’avenir devant Dieu. Nous devons faire la volonté de Dieu.

L’homme naturel veut le péché, la facilité. Tout ce qui a trait à la vérité est mis de côté. Et nous avons été dans cette logique à amadouer les gens par ce que nous appelons dans le monde la tolérance où il faut essayer de comprendre les uns et les autres pensant que l’œuvre de Dieu peut faire la démocratie. C’est là où nous sommes arrivés aujourd’hui. Et au moindre problème, les édifices s’écroulent, les vies chrétiennes se brisent et le monde a ainsi pris le dessus. Et si ça doit durer, qu’en serait-il de l’avenir ?

Personne n’a besoin de séduire son prochain. La bénédiction est devant nous. Mais ce qui manque à notre christianisme aujourd’hui, c’est la sincérité. Nous sommes pressés et nous ne faisons aucun cas de la fondation ; tout ce qui compte pour nous, c’est le bâtiment. Mais nous voulons d’abord nous occuper des problèmes qui nous tracassent dans le monde avant de venir à Christ et on oublie le principal fondement qu’est ‘’la repentance’’.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La vie chrétienne assurée”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.