Le Réveil N°015 : LA BREBIS ET LE BERGER

600 CFA

LA BREBIS ET LE BERGER La différence entre une brebis et un bouc : Au fil du temps, l’église est en train d’être remplie de boucs. Le bouc ne reste pas tranquille ; Le bouc ne se soumet pas ; Le bouc ne respecte personne; Le bouc pue ; Le bouc ne reste pas à la maison ; Le bouc n’aime pas de conseils ; Le bouc n’aime pas la réprimande ni la correction ; Le bouc est naturellement rebelle ; mais ce qui est dommage, c’est que l’église fait des boucs et non des brebis.

Description

Auteur: Apôtre Gilbert FIOGBE

Format: PDF

Description:

LA BREBIS ET LE BERGER La différence entre une brebis et un bouc : Au fil du temps, l’église est en train d’être remplie de boucs. Le bouc ne reste pas tranquille ; Le bouc ne se soumet pas ; Le bouc ne respecte personne; Le bouc pue ; Le bouc ne reste pas à la maison ; Le bouc n’aime pas de conseils ; Le bouc n’aime pas la réprimande ni la correction ; Le bouc est naturellement rebelle ; mais ce qui est dommage, c’est que l’église fait des boucs et non des brebis. Si vous arrivez à un niveau de votre vie chrétienne où vous ne pouvez plus vous soumettre, il faut savoir que vous êtes devenu un bouc. Aucune brebis ne peut se soulever contre son berger même si celui-ci lui donne des coups, elle ne fait que bêler, elle garde la tête baissée, et ne la soulève jamais. On peut tondre facilement la brebis, mais les boucs ou les chèvres ne se soumettent jamais. Et la condition de bon nombre de personne dans l’église est celle d’un bouc. Les boucs sont dangereux à l’église. J’ai horreur de ça parce que Jésus jugera les boucs Matthieu 25 : 31 – 33  »Lorsque le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, avec tous les anges, il s’assiéra sur le trône de sa gloire. Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d’avec les autres, comme le berger sépare les brebis d’avec les boucs ; et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche ». Même les bergers naturels n’acceptent pas de mettre les brebis et les boucs ensemble. Absolument pas ! Le bouc sera en train de frapper, de tourmenter la brebis ! Le bouc est toujours en train de courir. Un jour, on a amené un bouc à la maison : nous n’avons pas pu dormir ; même jusqu’à trois heures du matin, il continuait à  »bêler » ; sur ce, le matin j’avais ordonné qu’il soit tué, ce qui fut fait. Nous avons aujourd’hui des boucs à l’église ! Jean 10 Là, on a parlé que du berger et de la brebis ! Focalisons-nous sur le verset 27 :  »Mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent ». Lorsque le berger parle, la brebis entend ; la brebis écoute la voix du berger, et elle le suit. Lorsqu’en écoutant la voix de ton berger, tu commences par t’énerver, il faut savoir que tu n’es plus une brebis mais un bouc. Tu écoutes la parole de Dieu et tu t’imagines qu’on fait allusion à toi, pareils propos proviennent des boucs. Les boucs se mettent en colère lorsque le berger parle ; Les boucs font autre chose lorsque le berger parle. Il est écrit ;  »mes brebis me suivent » ; mais les boucs ne suivent pas. Peut-être le berger est en train de prêcher, mais le bouc serait là à s’occuper d’autre chose, ou il peut être en train de dormir ou il peut se lever et sortir. Si vous avez cette nature de bouc, il faut reconnaitre que vous êtes en danger et qu’un jour, il vous séparera et vous ne le verrez pas.  »Mes brebis entendent ma voix » ! Depuis un certain temps, quelle voix entends-tu ?

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le Réveil N°015 : LA BREBIS ET LE BERGER”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *